SAMEDI 26 MAI – SOIRÉE

dissabte 26 de mai – serada

ACCÈS LIBRE – PARTICIPATION AUX FRAIS A HAUTEUR DE VOTRE BON CŒUR

Le savais-tu ? Pour venir à la Fête du Pois Chiche, tu n’as plus besoin de t’acquitter d’un quelconque droit de péage.
En revanche le Pois Chiche a quand même besoin de ton obole pour financer toutes les réjouissantes réjouissances.
Des lieux de don seront parsemés dans le village.
Alors, n’hésite pas à mettre la main au porte-(monnaie)-feuille ! On compte sur toi pour jouer le jeu !

À LA GUINGUETTE – LA BEGUDA

(rouge)

Scène romantico-buccolique avec un choli planché pour danser dessus située au cœur du village

18H30 : LES PETITS BAIGNEURS ET ELSA SCAPICCHI

Le bal des Petits Baigneurs on s’y retrouve à deux pour danser en amoureux, avec ses amis, ou encore en famille, on peut avoir 10, 20, 40 ou 80 ans on s’y amuse, on y rit, on y danse.

Vous l’aurez compris le bal des Petits Baigneurs est un bal pour tous. Un de ces moments rares où l’on peut être ensemble, tous ensemble.

Les Petits baigneurs ont profité de l’invitation du Pois Chiche Masqué pour associer le swing vocal et le goût de l’impro de la talentueuse chanteuse guitariste Elsa Scapicchi à la partie chansons françaises et standards de jazz de leur répertoire.

 

21H00 : COCO SOUFLETTE

« Tels les flamands roses de la Baie de Villeneuve-lès-Maguelones, aux reflets des étangs, aux frissons des salins, aux entrées maritimes tielles… Le sémaphore du port de Sète les guide. Mélopées lancinantes, chamades percussives, voix de liège, la Côco Soufflette transcende sauvagement le folklore Forró du Nordeste Brésilien. Tendre Trash et Terriblement dansant. »

23H00 : BOIS VERT

2017, Bois Vert s’invente une nouvelle formule sous la forme d’un quartet de Rap. Un écrin jazzy-groove pour des textes et des flows toujours percutants. Les quatre compères ont composé un nouveau répertoire où scrachent des trompettes sur des samples de Jazz, ça prône la nonchalance sur un piano jouant du tango, joue de l’harmonica en rajoutant toujours plus de bière dans les lentilles… Los dròlles del Clapas

 

THE PLACE TO CHICHE – La Cese placeta

(JAUNE)

Scène « musique actuelle » au cœur du village (aussi)

Pour les changements de plateau : DIMITRI FROM PANISSE
Depuis la fin du 20e siècle, Dimitri From Panisse rassemble les agitateur-rice-s et fêtard-e-s aux 4 coins du sud. Le jour : membre sur-actif de Zou Mai, des Bosinaires de Nissa, du carnaval indépendant et de la Santa Capelina… La nuit : il devient DJ, prolonge la fête et fait monter le pantai avec sa piste ethno-groove-tropicale. Manda !

20H00 : MAURESCA

Dynamiques et explosifs, les quatre MC/beatmakers livrent «Big Sur», un album et un spectacle aux in uences dubstep, funk et reggae qui ouvre de nouveaux horizons. Cette «medecina» a été élaborée à la maison, en Languedoc, produite à Londres : elle est distribuée chez tous les bons docteurs de l’âme.
Sur scène, le remède est délivré sans ordonnance : batterie acoustique et boucles électroniques, basses digitales, énergie positive et rassembleuse. Mauresca Fracas Dub est bel et bien là, décidé, prêt à en découdre au micro pour fêter dignement deux décennies d’aventures musicales.

 

22H00 : SAHAD & THE NATAL PATCHWORK

Sahad and the Nataal Patchwork reflète une moisson de diverses influences musicales, une errance, une voie d’éveil, un trait d’union entre plusieurs cultures.

Ce groupe est un carrefour culturel où se rencontrent des musiciens de différents horizons.

Ensemble, ils s’inscrivent dans cette tradition de jeunes qui portent avec eux le nouveau souffle de la musique africaine.

 

00H00 : LE BONK

Incapables de s’entendre sur une playlist de soirée, fatigués de se mettre sur la gueule au moment de régler la radio, cinq colocataires aux goûts musicaux très différents décident de créer Le Bonk, pionnier de l’Electro-Brass, bâtard hasardeux issu d’un coït dégénéré entre l’agressivité de la toute-puissante Techno des free party, la virtuosité virile du Balkan kitch, le cri enragé et souffreteux du Jazz New-Orleans et la nonchalance sexuello-sexuelle du groove latino.

Cette chimère musicale a pour dessein d’être comprise et aimée systématiquement de l’humanité entière.

PETITS JARDINS – Los òrts pichòts

(VERT)

20H30 : BANAN’ & JUG

Banan’N Jug est composé de quatre chanteuses qui jouent également du banjo, de la washboard, de la contrebasse et du kazoo. Sont également utilisés en fonction des morceaux et des conditions de sonorisation d’autres instruments (diverses percussions, glockenspiel, ukulélé, harmonica, toy piano…).

Le répertoire de Banan’N Jug revisite ainsi Dirty Blues, Calypso Swing et Negros Spirituals du début du siècle, plantant quatre voix harmonisées sur fond de vieille Amérique, chaude, poussiéreuse et mal élevée…

22H30 : CAÏTOS

Caïtos est un groupe de jazz fortement axé sur l’intégration des musiques du bassin méditerranéen. De la bourrée au fado en passant par les rondeaux et bien sur quelques compositions originales …

Les Caïtos, sont des thèmes musicaux dont les origines, le nom des compositeurs, et les titres sont pour la plupart perdus ou ignorés. C’est le nom donné à des sortes de farandoles à 2 temps (pulsation ternaire, mesure à 6/8 pour les techniciens) qui font partie de la tradition de transmission orale et se transforment suivant les facéties ou la virtuosité des interprètes. Il n’est pas rare qu’un même thème porte des noms différents suivant les régions. On les appelle parfois par le nom d’une danse, d’une ville, tels que : Caïtos du Grau du Roi, Mazurka du Béarn… Farandole languedocienne ! Ces musiques se baladent dans notre grand sud depuis… toujours !

Avec : Emmanuel Beer : orgue / Alain Barbiero : sax’s – clarinettes / Henri Maquet : flûtes diverses, violon, percussions et voix / Michel Bachevalier : batterie de percussions , chant anecdotique

Pin It on Pinterest

Share This